Super aliment cru, les baies d'açai

Les bienfaits des baies d’açai ne sont plus à prouver

Les baies d’açai sont un « superfruit » brésilien. Ces dernières années, elles ont gagné en popularité à l’échelle mondiale, et sont louées pour leur effet bénéfique pour la santé et le bien-être. Le fondateur de l’association Régénère, Thierry Casasnovas, nous explique ce qu’elles sont et comment les consommer.

 

Que sont les baies d’açai

Les baies d'açai, un super-aliment cru efficace
Les baies d’açai, un super-aliment efficace

Les baies d’açai sont des petits fruits ronds qui poussent sur des palmiers açai, dans les forêts tropicales d’Amérique centrale et du Sud. Dans la forêt amazonienne, elles sont un aliment de base, explique Thierry Casasnovas. Elles ont une peau pourpre foncé, et une chair jaune entourant une grosse gaine.

Parce qu’elles contiennent des noyaux, comme les abricots et les olives, elles ne sont techniquement pas de la famille des baies, mais plutôt des drupes. Néanmoins, on les appelle « baies » communément.

Pour les rendre comestibles, elles sont trempées pour ramollir la peau extérieure dure. Elles sont ensuite écrasées pour former une pâte violette foncée. Elles ont un goût de terre qui est souvent décrit comme un croisement entre les mûres et le chocolat non sucré.

Les baies d’açai fraîches ont une courte durée de conservation. Elles ne sont pas disponibles en dehors de l’endroit où on les cultive. Comme produit d’exportation, on les vend sous forme de purée de fruits congelées, de poudre séchée, de jus…

On utilise aussi parfois les baies d’açai pour aromatiser les produits alimentaires, y compris les fèves gélifiées et la crème glacée. Certains produits non alimentaires, comme les crèmes pour le corps, contiennent de l’huile d’açaï.

Les inconvénients possibles des baies d’açaï

Étant donné que l’açaï est un fruit sain et riche en antioxydants, il n’y a pas beaucoup d’inconvénients à le manger. Toutefois, Thierry Casasnovas, adepte du crudivorisme, rappelle qu’une mise en garde s’impose. Les allégations santé qui y sont associées ne doivent pas être surestimées.

Bien que la recherche initiale soit prometteuse, les études sur leurs effets sur la santé humaine ont été peu nombreuses et rares. Par conséquent, il est important de prendre ces allégations santé avec précautions. De plus, il ne faut pas oublier que si on l’achète comme pâte prétraitée, il faut vérifier l’étiquette des ingrédients et s’assurer qu’il n’y a pas d’ingrédients ajoutés.

Enfin, certaines purées ont une teneur très élevée en sucres ajoutés.

Consommer ces superfruits

Comme les baies fraîches d’açai ont une courte durée de conservation, on les exporte principalement. Elles sont largement disponibles sous trois formes principales – purées, poudres et jus.

Le jus est chargé d’antioxydants, mais il est aussi le plus riche en sucre et pauvre en fibres. Cependant, s’il est filtré, le jus peut contenir moins d’antioxydants.

La poudre fournit la quantité la plus concentrée de nutriments, ce qui vous donne des fibres et des graisses. Mais également des composés végétaux.

Ceci dit, la purée est probablement la meilleure façon de goûter la saveur des baies d’açaï. Pour faire un bol d’açaï, mélanger de la purée congelée non sucrée avec de l’eau ou du lait pour en faire une base lisse pour les garnitures. Les garnitures peuvent comprendre des tranches de fruits ou de baies, des flocons de noix de coco grillés… Mais également du beurre de noix, des plumes de cacao ou des graines de chia. Il est également possible de faire un bol avec de la poudre d’açaï, rappelle le président de l’association Regenere. On l’ajoute ensuite à sa recette de smoothie préférée, avant de garnir avec des compléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *